Réseau de Constructeurs
Réseau d'Architectes
Groupement d'Artisans

Améliorer les performances énergétiques

Constructeur - Architecte - Terrain :: Votre projet de maison clé en main au meilleur prix de construction

Améliorer les performances énergétiques

performance energetique maison ossatre bois

1. Une enveloppe étanche à l’air et à l’eau

C’est un des points essentiel dans la construction bois. Son point faible réside dans l’humidité qui peut venir de l’extérieur mais aussi de l’intérieur, par la condensation qui peut se produire si les règles de construction ne sont pas respectées.

Il est donc essentiel de maîtriser la perméabilité à l’air en s’assurant de :
• Poser des films pare-pluie et pare-vapeur
• Respecter le sens de pose de ces films
• Assurer une bonne liaison entre les menuiseries, les extractions et évacuations avec la pose de joints et de bandes d’étanchéité
• Assurer une bonne liaison entre le pare-pluie du mur et l’écran de sous-toiture mais aussi avec la dalle.
Le respect d’une mise en oeuvre dans les règles de l’art assure une amélioration de l’isolation sans surcoût matière.

2. Une isolation plus performante

isolation performante

isolation performante

Pour une même épaisseur de mur imposée par le choix de l’ossature, il est possible d’augmenter la résistance thermique R (le pouvoir isolant) en diminuant la conductivité (λ lambda). Les industriels proposent plusieurs lambdas de 0.040 à 0.032 permettant d’améliorer le pouvoir isolant. Plus le R est élevé, meilleure est l’isolation. Cette solution représente une plus-value minime sur l’ensemble de la construction.

3. Une épaisseur de mur plus importante

Le deuxième facteur pour augmenter la résistance thermique est d’augmenter l’épaisseur d’isolant et donc de montant de 120mm à 145mm en bois massif ou jusqu’à 220 et même 240 en poutres en I. La section ainsi renforcée permet ainsi d’augmenter l’entraxe entre montant à 600mm
limitant ainsi les ponts thermiques des ossatures.

4. Supprimer les ponts thermiques linéiques

maison isolation performance

maison isolation performance

Grâce à sa très faible conductivité thermique, la construction bois limite très fortement la création de ponts thermiques entre 2 murs mais surtout à la liaison mur / plancher. La première se résout par une conception des angles incluant l’isolant. La seconde trouve solution dans l’utilisation des planchers bois qui permet de réduire de 80% la déperdition linéique par rapport à un plancher béton.
Remarque : Un pont thermique est une partie de l’enveloppe d’un bâtiment sans isolation thermique provoquant des pertes de chaleur importantes.

5. Compléter l’isolation avec un mur manteau

Pour améliorer encore la résistance thermique, il est préférable de compléter l’isolation du mur avec une épaisseur d’isolant à l’intérieur (laine de verre par exemple) ou à l’extérieur (panneaux de fibre de bois) appliqué en continu sur l’ensemble de la surface (mur-manteau).

6. Améliorer le confort d’été

Les constructions bois ont un poids beaucoup moins important que les constructions maçonnées et ont donc une inertie thermique naturellement moindre. Pour augmenter le confort d’été, c’est-à-dire la capacité à réguler les pics de température diurne ou de fraîcheur nocturne, il est important :
• de ventiler les sous faces de bardages. La ventilation des parois extérieures évite tout rayonnement de la paroi vers l’intérieur et rafraîchit
celles-ci.
• de choisir des produits apportant un bon déphasage thermique comme par exemple les panneaux de fibres de bois.